Le 4 juin 2020, marque le 31ème anniversaire du massacre de la place Tiananmen, où environ 10 000 personnes ont été écrasées sous les chars du gouvernement communiste chinois. Tiananmen est advenu après l’adoption d’une politique « réformiste » par le Parti Communiste Chinois  après la mort du président Mao et la disparition des radicaux internes.

Nous savons maintenant que le massacre de Tiananmen a été la démonstration  du régime  chinois  de son refus de l’ouverture de la conscience du peuple chinois, le régime ne souhaitant surtout pas se retrouver dans la situation d’explosion  de l’Union soviétique et de ses pays satellites d’Europe centrale et orientale suite à la chute du mur de Berlin et ses conséquences.

Nous savons également que les religions ont été spécifiquement ciblées par le Parti Communiste Chinois  en tant que forces de conspiration contre l’État communiste, et par la suite durement persécutées, dans le but  de leur éradication.

Enfin, nous savons qu’à partir de ce moment, les dirigeants du Parti Communiste Chinois  ont été officiellement entraînés à traiter les religions comme ennemi n°1 .

L’année dernière, à l’occasion du 30ème anniversaire de Tiananmen, CAP Liberté de Conscience célébrait la mémoire des morts et dénonçait la situation actuelle des minorités religieuses en Chine aux Nations Unies.

Cette année CAP Liberté de Conscience  participera à la Veillée aux chandelles virtuelle  en mémoire du Massacre de la place Tiananmen organisée par l’association  Victims of Communism Memorial Foundation

Vidéo Victims of Communism Memorial Foundation

Translate »

Subscribe To Our Newsletter

What is CAP Freedom of Conscience ?


The Coordination of the Associations and the People for Freedom of
Conscience is an European NGO with United Nations Consultative
Status, created two decades ago and dedicated to protect the Right of
Freedom of Religion and Belief.

FACEBOOK TWITTER LINKEDIN



You have Successfully Subscribed!

Share This