La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné l’Arménie à verser 220.000 euros à 22 Témoins de Jéhovah, leur condamnation pour refus du service militaire constituant une violation de leur liberté de conscience, a-t-on appris vendredi auprès de la Cour.

Dans son arrêt, la Cour a conclu « à l’unanimité » à la violation de l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme (droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion) et alloué 10.000 euros à chacun des 22 requérants au titre du dommage moral, soit une somme totale de 220.000 euros.

Les juges de Strasbourg ont par ailleurs condamné Erevan à verser à chacun des Témoins de Jéhovah 1.000 euros pour frais et dépens.

Les requérants avaient été condamnés en 2012 pour avoir refusé d’accomplir leur service militaire, arguant que la conscription était contraire aux préceptes des Témoins de Jéhovah, mouvement qui prône notamment la non-violence.

Ils avaient également été condamnés pour avoir refusé de faire leur service civil, au motif que ce dernier était également supervisé par des militaires.