[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le 1er mars 2018, en marge de la 37e session du Conseil des droits de l’homme aux Nations Unies, à Genève, la Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience (CAP LC) a organisé une conférence sur le déni de liberté religieuse en Chine et sur le cas de l’Église de Dieu Tout-Puissant (EDTP). Un panel de chercheurs internationaux et d’experts des droits de l’homme et de la liberté de religion ont discuté de la situation dramatique que connaissent les membres de l’Église de Dieu Tout-Puissant tant en Chine, où ils subissent de graves persécutions, qu’en Corée du Sud et en Europe, où leurs demandes d’asile sont souvent refusées. Durant cet événement, un débat a eu lieu entre les chercheurs occidentaux et les représentants du PCC, issus de la délégation chinoise…[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_video link=”https://www.youtube.com/watch?v=MXUSksGchbE” align=”center”][/vc_column][/vc_row]

Translate »