Le gourou Shri Prakash Ji remporte un procès en diffamation en Russie
contre le vice-président de la FECRIS M. Dvorkin

Shri Prakash Ji, chef spirituel (gourou) et leader de l’hindouisme en Russie (http://bit.ly/ShriPrakashJi ) a gagné son procès en diffamation contre une organisation chrétienne radicale nommée RATsIRS, dirigée par le tristement célèbre Alexander Dvorkin. Dvorkin est celui-là même dont la rhétorique agressive avait conduit à un autodafé de la Bhagavad-Gita dans une ville russe il y a huit ans.

Le verdict du tribunal d’Odintsovo est entré en vigueur le 24 janvier 2019. Il établissait que les informations diffusées sur le forum Internet iriney.ru de Dworkin devaient être considérées comme fausses et nuisibles à la réputation de Shri Prakash Ji en tant que chef spirituel éminent en Russie. La plainte a été déposée par l’avocat de Shri Prakash Ji, Me Kaloy Akhilgov, qui l’avait aidé à repousser avec succès les raids non autorisés par des responsables gouvernementaux en 2017. Il s’agit en soi d’un verdict unique et historique, car ce faisant, le tribunal s’est officiellement prononcé en faveur de la minorité hindoue qui réside en Russie et qui ne compte qu’environ 140.000 personnes.

Les attaques contre Shri Prakash Ji, sa famille et ses disciples ont commencé en 2016 et toute l’histoire a été relatée dans le célèbre magazine américain Newsweek (http://bit.ly/NewsWeekStory). Une pétition a été produite la même année sur change.org. Elle a attiré l’attention des médias indiens (http://bit.ly/TOIStory) lorsqu’un groupe d’hommes de main chrétiens radicaux déguisés en journalistes a tenté d’entrer de force dans son ashram situé à Moscou. Toujours en novembre 2017, un groupe de policiers armés a mené une descente non autorisée au domicile familial et à l’ashram de Shri Prakash Ji au cours duquel son fils Prasun Prakash a été attaqué physiquement. Shri Prakash Ji et son fils ont été traités d’ordures d’étranger  s et menacés afin qu’ils quittent la Russie.

Tout cela s’explique par les discours de haine prononcés par A. Dworkin dans les médias russes contre Shri Prakash Ji. Même aujourd’hui, après avoir gagné l’affaire, Shri Prakash Ji et sa famille restent vigilants car ils s’attendent à ce que Dworkin les attaque indirectement en concentrant ses efforts malveillants sur le centre culturel de Prakash Ji, Shri Prakash Dham.

Shri Prakash Dham est un centre culturel indien en Russie qui travaille  à conserver des liens d’amitié entre les deux pays depuis plus de 20 ans. Shri Prakash Ji est le président officiel de Shri Prakash Dham et la prochaine stratégie de Dworkin pourrait être d’utiliser sa position au sein du comité sur la religion du ministère russe de la Justice pour falsifier encore plus ses déclarations haineuses et leur apporter un soutien gouvernemental non autorisé.