Le président russe, Vladimir Poutine, s’est engagé à enquêter sur la persécution dont seraient victimes les Témoins de Jéhovah.

La Russie a officiellement interdit la confession chrétienne l’année dernière et a déclaré que le groupe religieux était une « organisation extrémiste ». Près de 100 Témoins de Jéhovah font l’objet de poursuites en Russie et 25 d’entre eux sont en prison en attente de leur procès.

Des militants des droits de l’homme ont évoqué la situation tragique des Témoins de Jéhovah la semaine dernière avec Poutine, qui a critiqué les accusations d’extrémisme portées contre les adeptes de la religion en les qualifiant d' »absurdités » et a promis d’examiner les affaires en cours devant le tribunaux. Ses propos ont été publiés par le Kremlin lundi 11 décembre 2018.

Avant l’interdiction, le siège international des Témoins de Jéhovah revendiquait quelque 170 000 adhérents en Russie.

L’interdiction des Témoins de Jéhovah est intervenue sous l’influence croissante de l’église orthodoxe russe. Le christianisme orthodoxe est devenu la religion officielle de facto.

Source AP : https://apnews.com/392856ef9df44ecc80c3a29cf7fd3ac9

Traduction : MR / TV

Translate »

Subscribe To Our Newsletter

What is CAP Freedom of Conscience ?


The Coordination of the Associations and the People for Freedom of
Conscience is an European NGO with United Nations Consultative
Status, created two decades ago and dedicated to protect the Right of
Freedom of Religion and Belief.

FACEBOOK TWITTER LINKEDIN



You have Successfully Subscribed!

Share This