Plusieurs ONG à l’ONU et chefs religieux demandent à ce que la répression et la violation des droits de l’homme dans le cadre de la religion soient corrigées

Plusieurs ONG à l’ONU et chefs religieux demandent à ce que la répression et la violation des droits de l’homme dans le cadre de la religion soient corrigées

11 ONG, dont la Coordination européenne des associations et des individus pour la liberté de conscience (CAP-LC), ont soumis un rapport pour le « Rapport annuel au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme » au Secrétaire général des Nations Unies lors de la 44e session du Conseil des droits de l’homme de l’Assemblée des Nations Unies. Le rapport est intitulé « Les membres de Shincheonji pris comme boucs émissaires dans le cadre de la situation liée au COVID-19 en République de Corée ».

Written statement submitted by Coordination des Associations et des Particuliers pour la Liberté de Conscience, non-governmental organizations in special consultative status : Dalibor Mocevic v. Croatia: denial of justice and ethnic discrimination in a property right case

Written statement submitted by Coordination des Associations et des Particuliers pour la Liberté de Conscience, non-governmental organizations in special consultative status : Dalibor Mocevic v. Croatia: denial of justice and ethnic discrimination in a property right case

In a never-ending property right dispute, Dalibor Mocevic, a Croatian and Bosnian national of Serbian descent, has been a victim of human rights violations in Croatia on the basis of his nationality, according to some investigation of the Brussels-based NGO Human...
Translate »