Contact : +336 70 66 04 42 contact@coordiap.com

CAP Liberté de Conscience 117, rue de Charenton - 75012 - Paris

Coordination des Associations et des Particuliers pour la Liberté de Conscience

NGO with ECOSOC consultative status at the United Nations
Registration on EU Transparency Register 628479527756-78
Civil society platform of Fundamental Rights created by the EU FRA
French non-benefit association register : W751082307
Member : European Federation for Freedom Of Belief - FOB
Member : European Network Of Religion and Belief - ENORB
Associate Director : International Council for Diplomacy and Dialogue

08/09/2021Massimo Introvigne

Source : Bitter Winter

Privilégier les saisines (c’est-à-dire les rapports de ceux qui écrivent pour dénoncer une « dérive sectaire ») ne peut que conduire à biaiser les conclusions.

par Massimo Introvigne

Manifestations contre la MIVILUDES en France

Manifestations contre la MIVILUDES en France

La MIVILUDES, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, qui dépend désormais du ministère de l’Intérieur, a publié la semaine dernière son rapport pour les années 2018-2020.

Tel Diogène errant avec sa lanterne à la recherche d’un honnête homme, la MIVILUDES parcourt la France avec l’idéologie anti-sectes pour lanterne à la recherche de « dérives sectaires » malhonnêtes. Les dérives sectaires sont une formule et une invention typiquement françaises, dont la MIVILUDES n’est pas moins fière que de la Tour Eiffel. Cela s’avère pratique pour trouver des dangers « sectaires » même là où il n’existe pas de « secte ».

Le rapport comprend quelques parties informatives, principalement dans les pages consacrées, par le chercheur Bilel Ainine, aux pratiques thérapeutiques populaires musulmanes de la roqya et de la hiyama, bien que même ici, l’utilisation d’un jargon anti-sectes et policier rende le texte, qui est en soi intéressant, à la fois moins lisible et moins persuasif.

Dans le rapport, plusieurs cas peuvent illustrer le fonctionnement du système. J’ai récemment consacré un long article et une entrée dans une encyclopédie à La Famille, un mouvement aux lointaines origines jansénistes « découvert » par les anti-sectes après plus d’un siècle d’existence paisible en France. La MIVILUDES doit admettre que ce groupe n’a rien à voir avec la description habituelle faite par les anti-sectes français d’une « secte » focalisée sur un leader (appelé « gourou » même lorsqu’il opère en dehors de traditions religieuses orientales) qui lave le cerveau des adeptes et prend leur argent. Il n’y a rien de semblable dans La Famille.

Pourtant, la MIVILUDES trouve quelque chose à redire. Puisqu’il est de bon ton de dénoncer certains groupes comme « séparatistes », c’est-à-dire séparés du reste de la société, la MIVILUDES affirme qu’il existe dans La Famille une « barrière invisible » qui sépare les membres des autres citoyens « sur des fondements religieux de recherche de pureté », comme c’est le cas pour « les Témoins de Jéhovah, les Frères de Plymouth et les Mormons ». Mettre dans le même sac les Témoins de Jéhovah et les Frères de Plymouth qui ne votent pas aux élections, et les Saints des Derniers Jours, alias les « Mormons », qui ont compté à un moment donné parmi leurs membres les leaders des deux principaux partis politiques du Congrès américain et un candidat républicain à la présidence, montre que celui qui a rédigé le rapport ne connaît pas très bien les « Mormons ». Mitt Romney était un ancien évêque et président de pieu « mormon », bien connu en tant que tel, qui a obtenu 47% du vote populaire américain en 2012, pas exactement un exemple de « séparatisme » et de manque d’intérêt des « mormons » pour les affaires de la société au sens large.

Quant à La Famille, la MIVILUDES y trouve « des risques pour les mineurs », la qualifie de secte (après avoir admis qu’elle n’a pas les caractéristiques typiques de sa notion de dérives sectaires), et se dit prête à rester prête à « réévaluer les risques graves induits par son fonctionnement ».

Si quelqu’un, quelque part, mentionne parfois qu’un groupe peut comporter des « dérives sectaires », le groupe est pris dans la toile d’araignée du rapport. C’est le cas de l’Anthroposophie et de Soka Gakkai qui « posent des questions » pas mieux identifiées, et même du très estimé Village des Pruniers, près de Bordeaux, fondé par le moine bouddhiste vietnamien Thích Nhất Hạnh, qui a reçu en 2015 le prix de Paix et Liberté Pacem in Terris, l’une des plus hautes distinctions décernées par les institutions catholiques aux États-Unis.

Village des Pruniers

Village des Pruniers

Le meilleur exemple montrant que la MIVILUDES prendrait au sérieux un rapport sur les « dérives sectaires » est sans doute un paragraphe consacré aux possibles origines satanistes des incidents de mutilations de bétail. Ce phénomène fait partie depuis des décennies de la peur du satanisme, et pratiquement tous les ouvrages savants qui l’étudient décrivent les interprétations sataniques des mutilations du bétail (qui sont le plus souvent le fait de prédateurs animaux) comme le produit typique d’une panique morale. La MIVILUDES est consciente du fait que les théories sataniques de la mutilation du bétail ont été ridiculisées par les chercheurs, et elle est un peu plus prudente que d’habitude. Pourtant, elle considère que la théorie satanique « mérite parfois d’être considérée ». Elle note que « les quatre premiers cas [de mutilation de bétail en France en 2020] peuvent correspondre, selon les dates, à des célébrations néo-païennes colorées de sorcellerie, ou coïncider avec la fête celtique de Beltane, liée à la célébration de la nature. » Un rapide coup d’œil aux études sur les paniques sataniques aurait d’ailleurs persuadé la MIVILUDES que, précisément parce qu’ils célèbrent la nature, les néo-païens et les adeptes de la Wicca ne se promènent certainement pas en mutilant du bétail, et aucun incident de ce type n’a jamais été signalé.

Il y a aussi une partie sur la Scientology que l’on pourrait prendre pour de l’humour si cela ne comportait pas le risque de perpétuer la discrimination. Nous lisons qu’il y a de moins en moins de citoyens français qui se plaignent de la Scientology, de 220 en 2015 à seulement 26 en 2020. Un observateur normal en conclurait que la Scientology est désormais largement acceptée par la société française, et qu’il n’y a pas là de « dérives sectaires ». Cependant, les observateurs avisés de la MIVILUDES ne sont pas facilement dupés, et peuvent même considérer l’absence de plaintes comme une preuve qu’il devrait y avoir des plaintes. Le rapport indique qu’aujourd’hui « la MIVILUDES reçoit peu de témoignages sur la Scientologie », mais que les Scientologues « gèrent des entreprises », et les auteurs des rapports ont même remarqué que pendant la pandémie du COVID-19, les bénévoles de la Scientology  ont décontaminé en continu et en profondeur des appartements, des bus, et même des systèmes de climatisation.  Normalement, on devrait en conclure que les Scientologues sont de bons citoyens bien intégrés dans la société. Pas la MIVILUDES, qui voit dans ces activités quelque chose de sinistre, et appelle implicitement à la discrimination des entreprises gérées par des Scientologues.

Théoriquement, la MIVILUDES ne devrait pas porter de jugement sur les doctrines. Mais indirectement, elle le fait. Par exemple, elle nous dit que la soi-disant « théologie de la prospérité », populaire parmi les pentecôtistes, est « une mauvaise interprétation des Écritures » selon le Conseil national des évangéliques français, et que certains groupes bouddhistes ne sont pas liés à la « structure traditionnelle du mouvement bouddhiste ». Mis à part la tentative à la Napoléon d’imaginer une « église bouddhiste » (tout comme Napoléon a essayé d’inventer une « église juive » pour contrôler les Juifs français : nous reviendrons sur Napoléon plus tard) qui déciderait alors qui est ou n’est pas bouddhiste, quelle théologie bouddhiste ou évangélique est traditionnelle ou innovante, approuvée ou non par un organisme ou une fédération religieuse, cela devrait n’avoir absolument aucune importance pour les institutions gouvernementales d’un État laïque.

On peut également s’interroger sur le fait que la MIVILUDES trouve un indice de « dérives sectaires » dans « une vision rétrograde de la société » qui se traduit notamment par « un rejet de l’avortement. » La majorité des citoyens français, selon les sondages, est favorable à l’avortement. Mais on peut se demander ce que la MIVILUDES ferait d’un groupe religieux dont le leader a déclaré publiquement que « l’avortement n’est pas un « moindre mal ». C’est un crime. C’est éliminer un individu pour en sauver un autre. C’est ce que fait la mafia. C’est un crime, c’est absolument mauvais ». Ce sont les paroles du Pape François, publiées officiellement sur le site web du Vatican – et également en français , si la MIVILUDES préfère les lire dans sa langue. Le problème n’est pas de savoir si le Pape a raison ou tort, il est de savoir si un jugement religieux impliquant « un rejet de l’avortement » est protégé par la liberté religieuse en France ou considéré comme une « dérive sectaire ».

Le problème de ce rapport de la MIVILUDES, comme des précédents, est sa méthode. Il hypostasie comme un objet presque sacré la « saisine ». Comme en témoignent les incertitudes des dictionnaires, ce mot français n’est pas facile à définir. En pratique, une saisine est un rapport ou une plainte reçue par la MIVILUDES concernant un groupe qui, selon ses accusateurs, présente des « dérives sectaires ». La MIVILUDES reçoit les saisines, les classe, les discute, et élabore des statistiques et des conclusions à partir de cette base. En 2020, 85,6% des saisines provenaient de particuliers (une minorité provenait d’associations, d’administrations, de politiciens, d’entreprises ou de médias).

Vous voulez être un informateur ? Formulaire web de la MIVILUDES pour signaler les "dérives sectaires".

Vous voulez être un informateur ? Formulaire web de la MIVILUDES pour signaler les « dérives sectaires ».

Cette méthode ne serait pas considérée comme admissible pour l’étude sérieuse d’un quelconque phénomène social. L’échantillon est évidemment auto-sélectionné et biaisé négativement. Seuls ceux qui n’aiment pas un certain mouvement le signalent à la MIVILUDES. Personne n’écrit à la MIVILUDES pour dire combien il est heureux dans un nouveau mouvement religieux (peut-être le devrait-il). Rien n’indique dans le rapport que les dénonciations sont évaluées en interrogeant des membres des groupes concernés, ou des universitaires qui ont une attitude neutre à l’égard des nouveaux mouvements religieux. Au lieu de cela, ce sont les dénonciations que l’on trouve dans les rapports.

Par exemple, dans la section « Eglises évangéliques », l’Eglise de Dieu Tout-Puissant (CAG) est mentionnée parce que la MIVILUDES a reçu trois « saisines inquiétantes » sur ce mouvement. Outre le fait bien connu que la propagande chinoise envoie souvent aux institutions publiques et privées européennes des rapports faux et diffamatoires sur les réfugiés de l’Eglise de Dieu Tout-Puissant, ce qui est « troublant », c’est que l’Eglise de Dieu Tout-Puissant est classée parmi les « Eglises évangéliques », une erreur que la MIVILUDES aurait évitée si elle avait lu des ouvrages spécialisés sur ce mouvement plutôt que de se fier aux seules « saisines ».

La MIVILUDES persiste dans son culte des « saisines » même si elle sait qu’elles sont rarement fiables, comme en témoigne le fait que sur plus de 3000 « saisines » reçues en 2020, seules 16 ont été transmises aux procureurs pour une éventuelle intervention judiciaire (ce qui ne signifie pas que les procureurs ont réellement agi sur leur base).

Un bon exemple est le Village des Prunes de Thích Nhất Hạnh, une communauté que beaucoup ne considéreraient ni comme « sectaire » ni comme controversée. Elle occupe une certaine place dans le rapport, sur la base de 12 « saisines » reçues par la MIVILUDES en trois ans (en moyenne, 4 par an). Le rapport inclut la plainte d’une personne qui écrit qu’après une semaine au village des Pruniers sa « sœur fait des remarques étonnantes et elle n’est plus la même personne. » Un autre plaignant a écrit à la MIVILUDES que le village des Pruniers « fait énormément de mal aux gens en les endoctrinant. »

Là encore, rien ne prouve que le Village des Pruniers ait été autorisé à se défendre, ou que des érudits connaissant bien Thích Nhất Hạnh et le Village aient été consultés pour faire un commentaire. Ce n’est pas seulement une mauvaise méthodologie, c’est un chemin qui mène infailliblement à la calomnie et à la diffamation. Sur la base de quelques témoins hostiles, une communauté entière est mise au pilori et exposée publiquement comme déviante.

Revenons enfin à Napoléon. J’avais terminé ce compte-rendu lorsqu’une correspondante américaine, qui est heureusement protégée dans son pays par le Premier Amendement de toute conséquence qu’elle pourrait encourir en France pour s’être moquée des institutions gouvernementales, m’a écrit que, dans le but de mieux comprendre le système, elle avait envoyé elle-même une « saisine » à la MIVILUDES. Elle a découvert que, alors qu’aux États-Unis, avant d’être autorisé à interagir avec la plupart des sites Web gouvernementaux et même privés sur des sujets sérieux, il y a une vérification de l’identité ou du moins l’adresse électronique de la personne, rien de tel ne se produit lorsque vous envoyez une « saisine » à la MIVILUDES. En fait, elle a réussi à faire passer une « saisine » (certes bien écrite et historiquement exacte) écrite par Napoléon Bonaparte depuis Sainte-Hélène, se plaignant qu’en raison des prédictions erronées de sa voyante, Marie-Anne Lenormand, il a « perdu son emploi, sa maison et même un empire ».

La « saisine » Napoléon : dûment enregistrée

On peut supposer que la MIVILUDES reconnaîtra cette « saisine » particulière comme une farce, mais elle n’y a trouvé aucun obstacle électronique et l’a remise normalement. On peut penser que, si quelqu’un veut calomnier un mouvement religieux, il suffit d’envoyer à la MIVILUDES une demi-douzaine de « saisines » signées par de vraies personnes avec de vraies adresses électroniques, et les « dérives sectaires » du groupe seront exposées publiquement l’année suivante.

Traduction CAP LC HB

Par virement / transfer

CAP Liberté de Conscience

IBAN BE61 9670 0987 0017

SWIFT / BIC TRWIBEB1XXX

Address TransferWise Europe SA
Square de Meeûs 38 bte 40
Brussels 1000 Belgium

Par chèque à l'ordre de CAP LC

117, rue de Charenton 75012 Paris

What is « Coordination des Associations et des Particuliers pour la Liberté de Conscience » (CAP Freedom of Conscience)?

CAP Freedom of Conscience is a secular European NGO with United Nations Consultative Status, created in 1995 and dedicated to protect the Right of Freedom of Religion and Belief.

CAP Freedom of Conscience combats all forms of discrimination based on religion or belief by alerting European and International bodies.

CAP Freedom of Conscience collects testimonies of discrimination and human rights violations affecting religious or belief communities in order to disseminate them to international bodies, and in order to raise awareness and inform them as well as to generate debate on the protection of Freedom of Religion and Belief.

CAP Freedom of Conscience also advocates for any religious or spiritual group facing discrimination to have their right to Freedom of Religion and Belief recognized.

CAP Freedom of Conscience is a member of the European Federation for Freedom of Belief (FOB), European Network Of Religion and Belief (ENORB) and participate to the Civil Society Platform of Fundamental Rights created by the EU Fundamental Rights Agency.

facebook  twitter 

ACTIVITES CAP LC 2020 / 2021

2021

International Community must pay attention to the persecution of Ahmadi Muslims worldwide July 2021

13th July conference the persecution of Ahmadi Muslims Worldwide July 2021

FECRIS Denounced at the United Nations’ Human Rights Council July 2021

Misusing Taxes Against Religious Freedom: A Statement Was Filed at UN Human Rights Council July 2021

REQUEST TO IMMEDIATELY HALT DEPORTATION OF AN AHMADI MUSLIM FROM PULHEIM, GERMANY TO PAKISTAN June 2021

A/HRC/47/NGO/178 : State Funding of anti-religious associations in France June 2021

A/HRC/47/NGO/167 Misusing Taxes for Discriminating Against Religious and Spiritual Minorities: A Global Problem June 2021


A/HRC/47/NGO/2 The Religious Factor in the Farmers Bills Protests in India June 2021

A/HRC/47/NGO/29 Freedom of Religion and Belief Scientology in Hungary A situation report UDHR article 12 and Article 18 June 2021

Freedom of Expression Policy Toward Tamils History Posts Removal and Restriction, on Facebook, Google, Youtube and other social medias.June 2021

Demands and Pledge from Several thousand people joined the march June 2021

19 organizations and individuals join letter calling on the US State Department to place pressure on Azerbaijan to release Armenian prisoners of war and address religious freedom concerns in the region June 2021

37 Organizations and Individuals Join Letter Urging the State Department and USCIRF to Call on Sri Lanka to Drop Plans to Introduce Anti-Conversion Laws

SUBMISSION 39th session UNIVERSAL PERIODIC REVIEW 2021 Hungary May 2021

SUBMISSION 39th session UNIVERSAL PERIODIC REVIEW 2021 – Thailand May 2021

CPR – International Covenant on Civil and Political Rights 132 Session : State Funding of anti-religious associations in France May 2021

Item 3 Human Rights Coucil 46th Session 22 February to 23 March 2021 : Balochistan is facing a humanitarian crisis March 2021

HRC 46 ID Rapporteur on the promotion and protection of human rights and fundamental freedoms while countering terrorism : Statement on France March 2021

HRC 46 Item 3 Interactive dialogue with the Special Rapporteur on freedom of religion or belief : GERMANY SECT FILTER March 2021

Anti-Cult Groups and Misinformation: A Danger for Religious Freedom February 11, 2021

L'utilisation abusive de l'administration fiscale pour persécuter les minorités spirituelles February 2021

MultiFaith Letter : Sri Lanka. Muslims are being forced to cremate despite it being prohibited by Islam February 2021

MultiFaith Letter : France  “Consolidating the Respect of the Principles of the Republic” February 2021

January 2021 interview : The Religious Factor in the Farmers Bills Protests in India: A Sikh Voice

January 2021 : FRANCE : Marlène Schiappa charge the MIVILUDES (Interministerial Mission of Vigilance and Combat against Sectarian Aberrations) to drawing up a report on « sectarian aberrations imported from the United States »

January 2021 : Conference 24th January 2021 : Education Conscience and Tax Justice reflecting on the TAI JI MEN case in Taiwan

January 2021 : Confrence : Freedom of Religion: From the USCIRF Report on Persecutions in Russia to Violations in Europe

January 2021: Letter in Support of Freedom of Religion in the new bill on separatism

January 2021 : CAP Freedom of Conscience joined a coalition of NGO to demand the release of Dr. Gulshan Abbas

January 2021 Sweden – Call for Signatures: Letter in Support of Chinese Citizen Facing Deportation

January 2021 : Letter to President Elect Biden IRF Roundtable

2020

Side-event : The Pandemic and Forced Organ Harvesting – Europe’s Opportunity to End its Illusions about China december 2020

13 European NGOs urge China, Iran and Russia to release prisoners from a dozen religious groups in light of the COVID-19 threat december 2020

How the Chinese Communist Party Robs Children of Their Religious Faith december 2020

The Religious Factor in the Farmers Bills Protests in India: A Sikh Voice december 2020

Signing letter : We appeal to the UN, the USA and the European Union to take immediate action against air strikes by the Turkish state in Sinjar November 2020

Letter in Support of Having the French Anti-separatism Bill Reviewed by the Venice Commission November 2020

NGOs accuse Irak saying that « Êzîdî culture is under threat of extinction and erasure from history » Ocotber 2020

10 Experts’ Opinions on Tai Ji Men Case July 2020

India : JASWANT SINGH KHALRA MEMORIAL LECTURE & BOOK LAUNCH November 2020

Pakistan : A Beleaguered Community. The Growing Target Killings, Violence, Legal Discrimination and Social Exclusion of The Ahmadiyya Muslim Community International Religion Freedom Ministerial side event November 2020

China Denies Children Their Freedom of Religion and Belief International Religion Freedom Ministerial side event November 2020

France : International Religion Freedom Ministerial side event Separatism and Human Rights November 2020

International Interdisciplinary Conference ‘Religious Freedom and Education’, 8-10 October, 2020

Re: Request to Impose Sanctions to Stop Turkey’s War Crimes in Northeast Syria and Beyond Under EO 13894 October 2020

Thierry Valle |President of the Coordination of Associations and Individuals for Freedom of Conscience, France August 2020

HRC45 – CAP Liberté de Conscience joins ACLU’s demands to the OHCHR for the elaboration of the report on structural racism and law enforcement September 2020

HRC 45 : Unabated Religious Persecution and the Danger of an Escalation — A Case Study on 20 Years of Persecution of Falun Gong in People’s Republic of China September 2020

HRC 45 : Violating the Human Rights of Members of Shincheonji in South Korea September 2020

HRC 45 : Report on the conditions and basic needs of citizens returning from displacement camps to Sinjar and its Southern area specifically September 2020

HRC 45: Jaswant Singh Khalra was remembered today at the 45th Session of the UN Human Rights Council September 2020

45th Session Human Rights Council : shincheonji oral statement September 2020

This World Day against Death Penalty the International Community must take immediate steps to ensure states repeal laws which mandate the death penalty for apostasy or blasphemy

523 NGOs wrote to the UN Human Rights Treaty Bodies and the Office of the UN High Commissioner for Human Rights urge them to schedule country reviews no later than 2021 September 2020

The renewal of the mandate of the Special Envoy for the promotion of freedom of religion or belief outside the EU

Urgent Call for the Dropping of All Charges Against Christian Pastor Keshav Raj Acharya

Letter to the Vatican

Sign on Letter to South Korean Minister of Foreign Affairs Religious Freedom Violations

Uyghur Forced Labor Prevention Letter

the case of Huma Younus : Christian Pakistani girl who was kidnapped

A Letter to the Foreign Minister of South Korea on the Situation of Shincheonji July 2020

IRFR Letter to POTUS on Hong Kong June 2020

Letter to Ambassador Yasseen on recognition of Iraqi evangelical churches June 2020

Signatures on the China Coalition’s Emergency Internet Freedom Funding Letter June 2020

Urgent call for COVID-19 response for Refugees and Asylum Seekers june 2020

Joint letter to Vietnam’s Prime Minister May 2020

Open letter to UN Asia-Pacific Regional Group on China’s appointment to UN HRC Consultative Group May 2020

HRC 44th session Written statement : Croatia Discrimination based on ethnicity and disregard for the best interest of a child june 2020

HRC 44th session Written statement : An act of horrific brutality against a humane and compassionate Ahmadi woman charged under the Blasphemy law june 2020

HRC 44th session Written statement : Scapegoating members of Shincheonji for COVID-19 in the Republic of Korea

Petition to preserve the cemeterie in Vilnius Lithuania June 2020

Sign-On Letter re Vietnam Hmong and Montagnard Christians June 2020

The continuation of the mandate of the Special Envoy for the promotion of freedom of  religion or belief outside the EU June 2020

Experts raise Vietnam’s human rights violations against Christians in letter to US  President June 2020

Joint letter to Vietnam's Prime Minister June 2020

Open letter to UN Asia-Pacific Regional Group on China’s appointment to UN HRC Consultative  Group June 2020

Urgent call for COVID-19 response for Refugees and Asylum Seekers June 2020

AHMADIYYA IN SCHOLARLY PERSPECTIVE June 2020

Experts raise Vietnam’s human rights violations against Christians in letter to US President June 2020

Report to the United Nations General Assembly on Eliminating Intolerance and Discrimination Based on Religion or Belief and the Achievement of Sustainable Development Goal 16 (SDG 16) HRC 44 June 2020

Letter to Secretary Pompeo April 2020

China HRC Consultative Group April 2020

IRF Roundtable Letter – Ramy Kamel April 2020

PETITION TO PRESERVE THE CEMETERIES IN THE OLD CITY OF LVIV April 2020

The continuation of the mandate of the Special Envoy for the promotion of freedom of religion or belief outside the EU April 2020

HRC 43 A coalition of NGOs questions the People’s Republic of China at the United Nations March 2020

HRC 43 Oral Statement on Religious Freedom in Russia  March 2020

HRC 43 Prolonged discrimination of religious minority in Germany March 2020

HRC 43 Status report Ezidis for the General Director of the United Nations (UN) March 2020

HRC 43 SOUTH KOREA – Coronavirus and Shincheonji: Stopping the Witch Hunt – Urgent Appeal from Human Rights Groups March 2020

HRC43 | Support consensus renewal of the UN Special Rapporteur on Human Rights Defenders March 2020

religious freedom situation in India February 2020

Multifaith letter regarding Huma Younus February 2020

Recognizing Freedom of Conscience and Religious Objections to State Mandated Vaccination and Ending the Persecution of the Unvaccinated People of Faith February 2020

End The Persecution of The Church of Almighty God Now! February 2020

Human Rights in Thailand and Malaysia : The case of the Ahmadis refugees in Thailand and Malaysia March 2020

Declaration of Principles for the International Religious Freedom Alliance February 2020

2019 Annual Report on the Chinese Communist Government’s Persecution of The Church of Almighty God Released Today January 2020

 

Faith and Freedom Summit
https://faithandfreedomsummit.eu/
The Faith and Freedom Summit is not an organization. It’s a campaign proposed and run by a large coalition of faith-based and non faith-based NGOs and supported by many EU stakeholders. It has been launched on June 28, 2018 with a high-level launch event. This non-partisan event gathered high-level thought-leaders to highlight where religious freedom is hindered in European Union today, to assess areas that need to be improved as regards the protection of freedom of religion or belief, and to be a force of proposal to outline policies toward a greater respect of religious diversity in Europe.
FoRB Roundtable Brussels-EU
https://www.forbroundtable.org/
The FoRB Roundtable Brussels-EU is an informal group of individuals from civil society who gather regularly to discuss FoRB issues on a non-attribution basis. It is simply a safe space where participants gather, speak freely in sharing ideas and information, and propose joint advocacy actions to address specific FoRB issues and problems globally.

Contact : +336 70 66 04 42 contact@coordiap.com

Modify your subscription    |    View online